Covid-19 : « Pour surmonter de manière globale la crise causée par la pandémie, il faut une aide massive aux pays pauvres » - Le Monde

Opinions

Dans une tribune au « Monde », Abhijit Banerjee et Esther Duflo, tous deux prix Nobel d’économie 2019, et Hervé Berville, député LRM, plaident pour un soutien logistique à la vaccination, une aide financière d’urgence, et une refonte de la politique du développement.

Tribune. Ce 17 décembre doit se tenir à l’Élysée un conseil présidentiel du développement. Il est grand temps. Les restrictions mises en place pour contrôler la pandémie due au SARS-CoV-2 ont fait subir aux pays les plus pauvres un choc économique massif. D’après l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), au deuxième trimestre, le produit intérieur brut (PIB) de l’Inde avait chuté de 26 % par rapport à l’année précédente. En octobre, le Fonds monétaire international (FMI) prévoyait une contraction de 5,8 % dans les économies les plus pauvres et les pays émergents (hormis la Chine).

Bien évidemment, la crise liée à la pandémie due au SARS-CoV-2 n’a pas épargné les pays les plus riches : le FMI prévoit également une chute de 5,7 % pour 2020 dans les pays du G20. Mais ceux-ci, grâce à un recours massif à l’endettement, ont pu consacrer des ressources fiscales considérables à la protection de leur économie et de leur population, évitant une catastrophe humaine et financière. Les pays pauvres n’ont pas eu ce luxe ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.