Mission

C’est le premier jalon de son mandat de député. Après cinq mois de travail, Hervé Berville a remis au Président Macron, lundi 28 août, à Paris, le rapport qu’il lui avait commandé sur la modernisation de l’aide au développement. Entretien.

Le Télégramme : Lors de la conférence des ambassadeurs, vous avez remis votre rapport au président Macron, qui vous a fait monter sur scène devant toute la diplomatie française et les ex-ministres Fabius ou Royal… Le sommet de votre début de mandat ?

« En tout cas, c’est une belle manière de concrétiser cinq mois de travail et plus de 350 auditions menées à Quévert, Paris, Bruxelles, Washington ou Dakar… Que le Président m’invite à monter sur scène montre qu’il s’intéresse à cela et que notre majorité a conscience des défis économiques, sécuritaires, migratoires ou environnementaux. Il faut répondre à ces défis, sur lesquels nous sommes tous liés »...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.