Presse

PORTRAIT -  Le député LREM, rescapé du génocide, est le «représentant personnel» du chef de l’État lors des commémorations à Kigali, dimanche.

L’avion militaire vient tout juste de quitter l’aéroport de Kigali. Dans la carlingue et la poussière, des dizaines de ressortissants français et d’enfants rwandais décollent sous la protection de l’armée française. «On va où?», s’interroge une petite voix dans le brouhaha. Gazigwa Hervé n’en sait rien. L’enfant tutsi, quatre ans à peine, laisse oncles et tantes au pays, ce jour d’avril 1994. Embarqué dans l’urgence avec son frère aîné et ses autres camarades de l'orphelinat français, tenu par un père blanc, il vient d'échapper au sanglant génocide rwandais...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.