Mission

Le chef de l’Etat, qui ouvre lundi la conférence annuelle des ambassadeurs français, peine à faire avancer ses projets de réforme de l’Europe et d’ouverture aux défis de la mondialisation.

[...]

« Biens publics mondiaux »

A quelques mois du G7 sous présidence française, un des thèmes-clés sera l’affirmation de l’importance accordée par Paris aux « biens publics mondiaux » : le climat, l’éducation, la culture, les droits de l’homme, l’égalité homme -femme et le développement. Le président français s’était engagé à augmenter significativement les montants accordés aux aides directes et il annonce le déblocage par la France de 1 milliard d’euros de dons pour l’aide publique au développement, trois fois plus que l’année précédente.

Lors de son discours, M. Macron devait s’appuyer sur le rapport qu’il a commandé au jeune député (La République en marche) Hervé Berville. Dans ce document de 124 pages que Le Monde a pu consulter, le député des Côtes-d’Armor formule trente-six propositions pour réformer la politique française de développement, qu’il entend « moderniser ».

Après six mois de travail et plus de 350 auditions, l’élu, missionné officiellement par les ministres Jean-Yves Le Drian (affaires étrangères) et Bruno Le Maire (économie et finances), estime que la France « doit sortir d’une logique d’aide pour aller vers une logique de partenariat et d’investissements durables en commun » avec les pays en développement.

Ce changement doit d’abord passer par une évolution de vocabulaire. « Il y a une notion évolutionniste dans le terme “développement”, c’est une vision dépassée. Je préfère le terme de partenariat, qui fait référence à une relation d’égal à égal, plus symétrique et qui implique une responsabilité partagée », estime le député breton ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.