"Nous sommes en train de nous habituer à l'intolérable" : des députés bretons de la majorité dénoncent les dégradations des permanences - France Info

Opinions

Une dizaine de permanences parlementaires de députés LREM ont été dégradées après la ratification du Ceta. Une situation "intolérable" pour les signataires de cette tribune. 

Les permanences parlementaires des députés de la majorité sont de nouveau prises pour cible. En Haute-Saône, dans le Jura, la Creuse, le Lot-et-Garonne, les Pyrénées-Orientales, en Gironde, des permanences de députés LREM, ayant voté pour la ratification du Ceta, ont subi de multiples dégradations : que ce soit avec du fumier déversé, des tags inscrits ou des murets construits ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.