Presse

Entre Paris et Kigali, la normalisation reste compliquée. Emmanuel Macron ne participera pas aux cérémonies dimanche. C’est le député LRM Hervé Berville qui est envoyé dans son pays natal.

Avril 1994, aéroport de Kigali. Un avion militaire décolle vers la France, l’un des derniers à évacuer des ressortissants français et des orphelins rwandais dans le cadre de l’opération Amaryllis. Le génocide a commencé depuis quelques jours et il fera près d’un million de morts en trois mois. Parmi les évacués, un petit garçon de quatre ans et son frère aîné. Quelques heures plus tôt, ils ont couru vers un 4x4 militaire. Le grand a dit au plus jeune de se presser. Il l’a aussi poussé à accepter ce chewing-gum que lui tendait un soldat français. La fraîcheur de la gomme, la moiteur de l’atmosphère au moment de rentrer dans l’avion… Ces sensations sont les rares souvenirs qu’Hervé Berville garde de son pays natal, le Rwanda...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.